Peintures de Paris

aquarelle des toits de paris

Les Toits parisiens

Peindre Paris

En observant les peintures de Paris, on voit que la capitale est un incroyable vivier de scènes de rues et d’ambiances propices à l’inspiration. Les nombreux quartiers parisiens sont autant de prétextes pour peindre et dessiner. Les toits des immeubles, les places parisiennes comme la Concorde, la Contrescarpe ou la place Furstenberg. Pour les artistes, Paris a de nombreux atouts pour peindre en plein air et poser son chevalet et sortir les boîtes de couleurs. St-Germain-des-Prés ou le Marais sont des quartiers historiques. L’architecture, témoin de l’Histoire de France, offre beaucoup de détails. Peindre les bancs parisiens, les fontaines Wallace ou encore les colonnes Morris. La peinture à l’aquarelle me semble être un média particulièrement adapté pour saisir les couleurs et les teintes délavées des façades parisiennes.

Paris a de nombreux accessoires. Que serait la Place du Tertre et les escaliers de Montmartre sans les montées d’escaliers et leurs lampadaires aux silhouettes élancées ? Peindre à Paris est un terrain de jeu qui permet de contempler un paysage urbain riche et dense. Différentes époques cohabitent, mais aussi des niveaux sociaux différents.

Des quartiers populaires comme l’Est de la Capitale, aux endroits branchés comme la Bastille ou plus huppés comme le XVIème arrondissement. La culture n’est pas non plus en reste, avec les ambiances étudiantes du Panthéon et de la Sorbonne. Autant d’atmosphères riches qui permettent de réaliser de nombreuses peintures de Paris avec des points de vue variés.

aquarelle de la Sorbonne
Aquarelle de la Sorbonne à Paris
aquarelle du Louvre
Aquarelle du Louvre

Une ville d’artistes

De grands artistes ont été inspirés par Paris, à toutes les époques. Peintres de la Renaissance, Impressionnistes, Expressionnistes… les salons d’Art de la Belle Epoque ont participé à la reconnaissance des peintres et sculpteurs de tous les siècles.

Vers Montparnasse par exemple, les ateliers de lithographie étaient fréquentés par les illustrateurs d’affiches. Les impressions magnifiques en grand format, ont marqué par leur style graphique, leurs typographies et leurs couleurs, les graphistes de nombreuses générations. Art Déco ou Art Nouveau, elles ont mis en lumière de nouvelles destinations pour la France Entière, comme les aquarelles de Provence, le Nord de la France ou les paysages de Bourgogne.

aquarelle de la Place des Vosges à Paris
Aquarelle de la Place des Vosges
dessin de la Place de la Concorde
Dessin de la Place de la Concorde

Il est toujours possible de voir ces posters de Paris dans de nombreuses gares de France : elles font désormais partie du patrimoine culturel des Compagnies de Chemin de Fer Français. De belles éditions reprennent ces visuels intemporels qui valorisent les vallées et montagnes de France.

Peinture de Paris signifie en premier lieu tableau de Montmartre. La Place du Tertre a été fréquentée par les artistes depuis la Belle Epoque. Les escaliers de la Butte Montmartre, ou encore tableau du Sacré Cœur sont encore les thèmes préférés des peintres. Tous les styles se côtoient sur la Place : aquarellistes, peinture à l’huile, dessinateurs qui appâtent les touristes séduits par leur paysage de Paris.

aquarelle du Trocadero
Aquarelle du Trocadéro

L’empreinte de Napoléon dans Paris

Parmi les sujets de peinture, de nombreux monuments, avenues, places et rues font référence à l’Empereur. La Capitale de France est une façade de l’Empire Napoléonien lorsque l’on se promène le nez au vent dans les artères de la Ville. Le nom des stations de métro comme Austerlitz, Wagram ou Iéna par exemple, sont directement issus de ses fameuses conquêtes historiques. Les peintres apprécient les nombreux édifices parisiens comme l’Obélisque de la Concorde, les dorures du Pont Alexandre III ou, moins connu, le Musée de la Légion d’Honneur, situé entre le Musée d’Orsay et les Invalides. Que ce soit sur toile, sur papier aquarelle, à la peinture à l’huile ou à la gouache, plumes et pinceaux dessinent ainsi les contours architecturaux de ces silhouettes monumentales.

Les couleurs de ces bâtiments sont souvent harmonieuses et cohérentes : des façades aux teintes ocre et beige, avec des toitures aux nuances de tons bleu d’ardoise. La peinture de ces monuments est un équilibre constant dans la recherche de ces architectures, avec des dômes imposants et des formes tellement particulières.

aquarelle des Invalides
Aquarelle des Invalides

aquarelle de la Place de la Madeleine
Aquarelle de la Place de la Madeleine

Une ville pour les artistes

Pour ma part, les artistes les plus emblématiques qui ont réalisé des peintures de Paris sont Gustave Caillebotte, Marquet et l’américain Edward Hopper. Le premier car il a su peindre des paysages parisiens. Ces bâtiments industriels, gares ou entrepôts sont devenus des monuments de Paris à part entière. Les silhouettes élégantes du Bon Marché ou de la Samaritaine donnent lieu à des peintures de scènes de vie qui nous plongent dans une immersion de l’époque.

Les teintes délicates des peintures à l’aquarelle favorisent les arrière-plans brumeux de la Capitale. Ainsi les paysages urbains appréciés des dessinateurs offrent de splendides panoramas sur la ville. Dessiner depuis la terrasse du Sacré Cœur en haut de Montmartre, planter le chevalet sur les hauteurs de Belleville ou de Ménilmontant sont des enjeux pour les artistes. Les perspectives ne sont pas faciles à appréhender. Il faut poser le regard sur les monuments parisiens, sur les tours qui s’élèvent au gré de l’architecture urbaine.

peinture du Grand Palais à Paris
Le Grand Palais

aquarelle du Musée d'Orsay
Le Musée d’Orsay

Quelles que soient les époques, les artistes de Paris ont souvent été soutenus par les mécènes. Que ce soit lors des règnes de Louis XIV ou Louis XVI, avec l’influence royale qui poussa à construire le Palais du Louvre ou le bien nommé Palais Royal, ou lors de la Renaissance avec la construction de pavillons, de carrousel. Marie-Antoinette, Henri IV, Napoléon, les Médicis et bien d’autres, ont ainsi permis la création de lieux parisiens toujours bien présents de nos jours. Le Palais de l’Elysée, l’Hôtel-de-Ville, la Sorbonne… ces chef d’œuvres historiques parsèment la capitale.

aquarelle du Sacré Cœur de Montmartre
Le Sacré Cœur à Montmartre

Les Grands Boulevards

Le Baron Haussmann et ses célèbres immeubles aux façades de pierre et aux toits d’ardoise a facilité ce travail. Les longues artères, les boulevards haussmanniens qui délimitent les quartiers, sont des prétextes aux promenades dans Paris. Connaissez-vous le rooftop du Printemps ou des Galeries Lafayette ? La vision urbaine sur les terrasses permet de voir d’un seul coup d’œil les monuments de France comme le Centre Pompidou aux Halles, les Tours de Notre-Dame et bien sûr la Tour Eiffel.

Régulièrement je vais faire une peinture de Paris, surtout à l’aquarelle. Ma collection de tableaux est disponible dans ma galerie d’art en ligne que je vous invite à découvrir.

aquarelle de la Place St Michel à Paris
Fontaine Saint Michel, Place St-Michel à Paris

Mes sujets préférés ne sont pas forcément les Monuments de Paris, mais aussi la simple vie des quartiers. J’ai par exemple fait cette aquarelle de la Place de Passy, mais également des cafés et des restaurants à l’ambiance tellement parisienne. Mais ne renions pas les beautés de l’architecture, pour les illustrations de magazine je peins de temps en temps les Invalides, la Place Vendôme, la Concorde, ou encore l’Arc de Triomphe et les Champs Elysées.

tableau du Panthéon à Paris
Place du Panthéon, aquarelle

aquarelle de la Place Vendôme
Aquarelle de la Place Vendôme à Paris

La Ville Lumière

Selon qu’il se baguenaude Rive Gauche ou Rive Droite, le promeneur est ébloui par la beauté de la Ville de Paris. Les lumières des bateaux-mouche dès la tombée de la nuit, illuminent les monuments historiques et les immeubles parisiens. L’apothéose est lorsque la Tour Eiffel, étincelante, se met à scintiller. Les millions de touristes ne s’y trompent pas : assis sur le Champ-de-Mars ou depuis l’esplanade du Trocadéro, ils savourent le moment magique. Peindre la nuit est un exercice difficile : les couleurs de l’aquarelle ne s’y prêtent guère, les peintures plus denses comme la gouache, l’acrylique ou la peinture à l’huile sont plus appropriées. Les nuances contrastées ressortent mieux, plusieurs artistes comme Renoir, Monet et d’autres grands peintres ont réalisés de magnifiques toiles sur le sujet.

Les Jardins des Tuileries si animés le jour, laissent place à une quiétude plus romantique. Les jeux de lumière se font aux abords de la Seine, dans la Cour Carrée du Louvre, ou dans les Jardins du Palais Royal. Les parisiens comme les touristes, apprécient Paris pour son ambiance particulièrement incroyable la nuit. De nombreuses scènes sont sujet à des compositions graphiques : silhouettes de promeneurs, ombres chinoises, les dessinateurs, peintres et sculpteurs en font de sublimes créations que l’on peut admirer dans les musées parisiens.

Si Paris est la ville des lumières, c’est aussi au sens artistique qu’il faut l’entendre. Les collections de tableaux, galeries de peintures hébergées dans les musées nationaux et les galeries d’art sont nombreuses. Impressionnisme, surréalisme, Art Nouveau ou Art Déco, Arts Décoratifs, Beaux Arts… les tendances artistiques s’expriment particulièrement bien. L’Art contemporain n’est pas en reste avec de nombreuses expositions au Centre Pompidou notamment.

aquarelle du Cirque d'hiver
Le Cirque d’Hiver

Une ville en constante évolution

De nouveaux quartiers apparaissent, ou alors d’anciennes zones sont en plein réhabilitation. C’est ainsi que le quartier de la Défense avec la Grande Arche et ses tours d’affaires se sont érigées dans les années 70. Depuis, des lieux comme la Villette, la Grande Bibliothèque Nationale de France, la BNF sont apparus. Des lieux de travail, mais aussi de vie et de plaisir, comme la Station F, le Musée Branly sur le quai du même nom, la Canopée des Halles, métamorphosent la Capitale pour lui donner un nouveau visage architectural.

dessin de l'Arc de Triomphe
L’Arc de Triomphe

St Germain des Prés le long de la Seine, les bouquinistes et le Marais ne sont pas en reste non plus. Ce sont des thèmes à peindre assez récurrents chez les artistes. L’architecture royale de la Place des Vosges est une splendeur à part entière. Les jardins fleuris, sa fontaine et les immeubles de Paris aux arcades forment une composition unique. Pour ma part peindre dans Paris est une source d’inspiration constante. Les croquis que je fais donnent souvent lieu à des tableaux, des toiles de dimensions plus ou moins importantes.

Si vous aussi vous avez un quartier de prédilection, vous pouvez commander un tableau de manière à avoir la vue et l’atmosphère de votre choix.

Opera_Garnier_web
L’Opéra Garnier

NotreDame_web
Notre Dame

Shopping à Paris

Paris est une Capitale à bien des égards, et celle de la Mode en particulier. Chaque année, ils découvrent l’avenue des Champs-Elysées pour faire leur shopping. Les grands magasins de Paris ont une notoriété mondiale qui n’est plus à plus à faire : les temples que sont le Printemps, les Galeries Lafayette, mais aussi les établissements parisiens mythiques comme le Bon Marché ou la Samaritaine, offrent de belles perspectives à dessiner.

De grandes enseignes comme les fondations Louis Vuitton, Chanel ou Dior occupent également une belle place. Chacun de ces bâtiments offre une architecture spectaculaire, audacieuse et particulière. Des façades en pierre de Bourgogne, en pierre de taille ou au contraire, structures métallique d’acier et de verre, les immeubles parisiens rivalisent d’audace. Les dessinateurs urbains se plaisent à croquer, peindre et illustrer ces architectures spectaculaires.

paris_imprimerie_nationale
L’Imprimerie Nationale

paris_plage
Quai de Javel

Les faubourgs parisiens

Traditionnellement nommés ainsi, les quartiers de l’Est parisien offrent un autre charme à la capitale. Les rues de Paris sont en perpétuelle mutation : les bobos parisiens réinventent l’espace urbain, des mutations sociologiques évoluent sans cesse. Plus à l’est du Marais et des Halles, lorsque l’on remonte le Faubourg St-Honoré en se dirigeant vers la Bastille, ou en remontant vers le Cimetière du Père-Lachaise, les ambiances sont différentes. Autant de lieux charmants à dessiner. La coulée verte, vers l’Avenue Daumesnil ou de se promener sur les voies sur berges, donne l’occasion de faire des peintures aux nuances de vert et aux teintes qui se conjuguent à merveille avec la peinture à l’eau comme l’aquarelle, la gouache ou l’acrylique.

Les quartiers de Belleville, Ménilmontant, les Buttes-Chaumont ou encore de la Butte-aux-Cailles sont des territoires très prisés de leur population locale. Il en est de même pour les Abbesses derrière Montmartre, ou de tout le quartier Montorgueil qui commence derrière l’Eglise Saint-Eustache. Une identité propre qui se manifeste par des atmosphères caractéristiques. Des types de pavés, des styles d’immeubles, de façades ou de toitures de zinc ou d’ardoise. Toute cette population de parisiens cohabite et se croise dans les couloirs du métro ou sur les grandes places. Les fréquentations de ces dernières ne sont pas les mêmes, selon que l’on soit Place de la République ou Place Vendôme. Mais c’est un tout. Paris sait se faire apprécier, par un charme évident au premier abord, mais aussi en s’y perdant, en appréciant à sa juste valeur des ambiances urbaines de quartier.

Pompidou_Gouache_web
Les Halles

paint6

Restaurants parisiens

Des Îles et des Ponts

L’Île de la Cité ou l’Île Saint Louis sur lesquelles se situent Notre-Dame, la Conciergerie ou la Place Dauphine, sont des lieux relativement atypiques. Paris n’est pas vraiment une ville d’eau, et pourtant ces deux îles de part et d’autres permettent aux parisiens de s’approprier un peu la Seine. Des promenades au pied des immeubles permettent ainsi de s’évader un peu en marchant sous les platanes et les tilleuls.

Afin de passer de rive gauche à rive droite, un nombre de ponts et de passerelles permettent de franchir la Seine. La plupart sont des murs de pierre, comme le Pont Neuf ou le Pont Marie. D’autres sont d’élégantes passerelles en métal comme le Pont des Arts qui enjambe le fleuve entre le Musée du Louvre et l’Académie Française. Le pont Alexandre III dont les chevaux de Marly recouverts à la feuille d’Or font l’admiration des millions de visiteurs.

paris_pub_inside
Au pub à Paris

paris_frog
Le Frog and Roastbeef, aux Halles

Jardins et parcs parisiens

Les espaces verts sont rares à Paris. Néanmoins, pour qui prend un intérêt à se ressourcer, il existe des endroits dans lesquels respirer un peu. Les grands poumons de Paris sont le Bois de Boulogne et le Bois de Vincennes. Deux grands territoire à la végétation dense et nourrie qui font du bien lorsque l’on veut fuir le stress urbain. Autre ces parcs, de nombreux squares et jardins offrent des pauses bienvenues aux habitants de la ville comme aux touristes.

Parmi eux, voici ceux qui me viennent tout de suite à l’esprit, comme les Parcs Montsouris avec ses grands réservoirs, non loin de la Cité Universitaire, ou le Parc Monceau, dans les beaux quartiers du 8e arrondissement. Le Parc de Javel dans le 15ème arrondissement et ses jardins contemporains, ses grandes serres et sa montgolfière qui offre un panormama à couper le souffle sur les toits de Paris.

Des petites places, des squares, comme la Place Furstenberg à St-Germain-des-Prés, la Place St-Sulpice vers le quartier de l’Odéon, sont des havres de paix loin du tumulte des grands boulevards. Derrière la Cathédrale Notre-Dame, vers le Canal St-Martin, ou aux abords des marchés parisiens, se trouvent des lieux om l’on peut reprendre son souffle.

Les urbanistes semblent-ils, ont compris l’intérêt de redonner aux quartiers de la ville, des lieux de repos. Le Jardin du Luxembourg, le Jardin des Tuileries, que ce soit sous le Second Empire ou après la Révolution Française, ont donné ce caractère reposant aux rues de Paris. La plupart sont ornées de statues et sculptures, pour le plus grand bonheur des piétons.

Paris_Bouquinistes_web
Bouquinistes le long de la Seine

Peintures de Paris
Place de Passy

Panier

Retour haut de page