Peindre en plein air

Peindre en plain air est à mon sens le meilleur moyen de dessiner. Cela implique de faire un choix de matériel de peinture spécifique selon le tableau que l’on souhaite réaliser. Si l’on a un moyen de transport, il est facile de partir sans compromis en amenant tout l’équipement de peinture nécessaire. A savoir l’incontournable chevalet, une toile ou du papier aquarelle, ou tout support de son choix. En termes de peinture, tubes de gouache, godets d’aquarelle, pots de peinture à l’huile mais aussi acrylique ou vinylique, les possibilités de peindre sont nombreuses. Cependant, pour peindre en plein air, il convient de choisir des techniques à séchage rapide, comme l’aquarelle ou toutes les peintures à l’eau. L’huile est beaucoup compliquée à gérer de par son temps de séchage beaucoup plus long.

peindre à l'extérieur
En train de peindre la skyline de Singapour, un moment magique

Depuis de nombreuses années, un courant d’artistes du quotidien s’est développé. Il s’agit d’amoureux du dessin à l’extérieur qui aiment peindre dehors en toutes circonstances. Ce mouvement a été initié par un journaliste américain de Seattle, Gabriel Campanario. Le principe est de prendre le matériel de peinture de son choix et de partir à l’aventure pour croquer le paysage. Initialement du paysage urbain, mais pas uniquement. Le concept est d’observer et de dessiner ce que l’on a sous les yeux, bien souvent dans des carnets de voyages ou tout support. Ces artistes sont les Urban Sketchers, une plateforme de talents qui se réunit régulièrement à l’occasion de sketchcrawls, rendez-vous artistiques internationaux auxquels j’ai eu l’occasion de participer.

sketch city book
Le livre Sketch City auquel j’ai contribué avec d’autres Urban Sketchers

J’ai notamment eu le privilège de participer à un bel ouvrage collectif consacré à la peinture en plein air : Sketch City. Il s’agit d’un livre bourré de conseils et d’exemples d’artistes qui peignent notamment en ville d’après nature. Un bel ouvrage publié par GingkoPress, un éditeur californien qui a repéré mon travail grâce aux expositions que je réalise.

peindre en plein air
En train de réaliser une peinture en plein air à Londres

Ainsi les Urban Sketchers se donnent des rendez-vous régulièrement et lorsqu’ils sont ensemble, dégainent pinceaux et crayons pour s’adonner à leur passion. Pour ma part, je trouve ces réunions d’artistes extrêmement enrichissantes : elles permettent de faire d’incroyables rencontres et de partager une passion commune : le dessin. Cela m’a permis de faire de belles sessions de peinture en Angleterre, notamment à la Réunion, Singapour, Sheffield ou à Londres avec des Urban Sketchers

Peindre à l’extérieur

Mais de mon côté, j’apprécie plutôt la solitude lorsqu’il s’agit de dessiner. J’ai effectivement besoin de me concentrer pour composer mon dessin. L’observation est un élément indispensable, c’est pourquoi le faire de peindre d’après motif est facilite l’exercice. Cela permet de se rapprocher, de tourner autour du sujet, afin d’en saisir plus facilement les détails. La photo limite un peu plus cette approche, la vision est un peu plus tronquée par l’angle de vue.

peindre dehors

Néanmoins, peindre d’après photo est tout à fait possible, quand on n’a guère le choix pour des raisons d’éloignement géographique (peindre des paysages lointains comme les Etats-Unis par exemple), ou si les sujets n’existent plus par exemple. C’est pourquoi quand un client souhaite commander un tableau les photos sont une piste de travail privilégiée pour réaliser une peinture.

En termes de matériel de peinture, quand j’ai peu de temps ou que je souhaite réaliser une aquarelle, je préfère ne prendre que le minimum : à savoir un carnet de croquis, un pinceau et une toute petite boîte d’aquarelle avec un chiffon. Mon set de peinture fait office de palette. Ainsi je peins en toute discrétion, surtout si je veux faire du travail sur le dessin de personnages.

peindre à l'extérieur
Matériel de peinture pour peindre en plein air

Le matériel réduit à sa plus simple expression, permet de ne pas perdre de temps pour s’installer. Les possibilités sont multiples : je dessine assis à une table, le carnet sur les genoux ou dans des cas plus extrêmes debout, mon carnet de croquis posé sur un muret. Ces moment sont alors fugitifs, ils sont l’occasion de faire des croquis rapides, séances que j’affectionne particulièrement. Ces carnets de voyages n’ont pas un enjeu particulier : ils me permettent de travailler vite, de dessiner un peu comme une écriture rapide et fugace. C’est un excellent travail pour composer ce qui plus tard deviendra un tableau plus abouti ou une illustration de magazine.

peinture en plein air

A vrai dire, la plupart des œuvres que je réalise sont réalisées d’après nature. Cela me plait vraiment, cela permet d’avoir par ailleurs un contact avec les locaux. Quand les gens voient un artiste dessiner une vue particulière, une conversation s’installe généralement. Les langues se délient, les gens parlent et se plaisent à raconter l’histoire de l’endroit croqué. C’est alors une source précieuse d’échanges avec les curieux, touristes et badauds, qui viennent s’enquérir des techniques de peinture.

urban sketcher
Les rencontres avec d’autres artistes sont des moments de partage. Ici à la Réunion.

La plupart des tableaux que je peins sont disponibles dans ma galerie d’art en ligne que je vous invite à découvrir. Vous pourrez consulter mes aquarelles de Provence ou encore 

peindre dehors
Aux Ecuries Royales de Chantilly

Il suffit de se lancer pour peindre dehors

Nul besoin d’attendre de partir en vacances, peindre à l’extérieur est une activité artistique saine qui permet de s’exercer à travailler le regard et le trait. De manière quotidienne, elle peut être pratiquée autour de chez soi. Il faut juste faire un peu le vide autour de soi, mentalement se concentrer un peu et surtout ne pas avoir peur de se tromper dans la construction de son dessin. Il n’y a rien à perdre, tout à gagner. Comme un musicien qui s’entraîne à faire ses gammes avec un instrument, le peintre et le dessinateur ont besoin de grimper en compétence afin de gagner en confiance et en temps d’exécution.

peinture en plein air
Peinture en Corse

Naturellement, des notions importantes de dessin en perspective, de matières, composition ou techniques de peintures sont importantes à maîtriser. Mais c’est en pratiquant que l’on se fait la main. A mon sens, la peinture de plein air reste la meilleure des écoles d’art pour apprendre aux artistes à pratiquer leur passion avec plaisir et efficacité.

yves damin
Les voyages restent une belle occasion de dessiner en plein air d’après nature. Ici à Bali, Indonésie
Panier

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Retour haut de page